Toutes les ressources 100 687 résultats (4ms)

Pièces concernant les acensements faits par la ville des Moulins-à-bateaux et de la Papeterie. En 1698, Tupin acensa les moulins à bateaux puis demanda à en être déchargé. Ils furent acensés de nouveau en 1701, puis enfin définitivement en 1704, moyennant 380 livres de cense annuelle à Antoine Marchant de Poligny, qui en 1708 mit Pierre Hudelot en son lieu et place. Les héritiers d'Hudelot en étaient encore en possession à la fin du 18e siècle. Sont jointes les homologations du Parlement (1699) et de l'Intendant (1704) (1698-1704).Plus copie d'une lettre du Directeur de l'enregistrement de1828 relative à cet acensement et à la propriété par la ville de la forêt de la Serre. (Cette lettre contient des dates et énonciations complètement erronées.)Obs. Les pièces qui précèdent font très imparfaitement connaître ce qu'étaient ces moulins, leur origine, comment ils sont entrés dans la propriété de la ville. La lettre de 1828 rapportée ci-dessus, dit que les Dolois ont exhibé au domaine des titres de 1520 à 1523, constatant leur propriété sur ces moulins et cependant l'inventaire de 1642 n'en dit pas un mot (1828).

FA 582 , 1698-1828