A diverses reprises, dans ses Eloges, Arago parle du bonheur que les savants…